Loading...

"L'envol" - La maison rouge

Après Black dolls, Ceija Stoija et la collection Marin Karmitz, la fondation Antoine de Galbert nous renouvelle sa confiance et confie la mise en lumière de la dernière exposition de la maison rouge: "L'envol", à Abraxas concepts.
"L'Envol" - La maison rouge

L’ENVOL

la maison rouge
16 juin – 28 octobre 2018

L’envol est la dernière exposition de la maison rouge qui fermera définitivement ses portes en octobre 2018.

Antoine de Galbert a choisi d’en partager le commissariat avec Barbara Safarova, Aline Vidal et Bruno Decharme. Pendant de longs mois, ces spécialistes d’art brut ou d’art contemporain ont proposé des œuvres qui devaient être agrées par les trois autres. De ces échanges enrichissants, est née cette exposition « entre amis » qui traite du rêve de s’envoler sans jamais s’intéresser à ceux qui y sont réellement parvenu.

Qui n’a jamais fait le rêve de s’envoler ? De survoler la ville et les forêts, de se confondre totalement avec le ciel, ne faisant plus qu’un avec les nuages comme si plus rien ne pouvait l’atteindre ? Les 130 artistes réunis pour ce qui sera la dernière exposition de la Maison Rouge – fondée par l’amateur d’art engagé Antoine de Galbert – s’essayent ici à défier l’apesanteur : questionner son mythe, mais aussi sa réalité scientifique. Car s’envoler signifie aussi s’élever – culturellement ou personnellement – et acquérir par cette évolution, une nouvelle liberté ainsi qu’un point de vue changé sur le monde, résultat d’une prise de distance certaine. Tous les moyens sont bons pour y parvenir : astuces bricolées ou machines élaborées, saut de l’ange ou funambulisme, danse effrénée, drogue hallucinante, mais par-dessus tout, l’art. Qu’ils soient danseurs (Loïe Fuller), artistes-ingénieurs (Panamarenko), artistes-instrumentistes (Stéphane Thidet) ou créateurs de vaisseaux spatiaux (Karl Hans Janke), la majorité des esprits créatifs ont tenté l’expérience, parfois une erreur – une folie – ou une contribution considérable à la recherche scientifique. Brassaï, Dalí, Fellini, Klein, Méliès, Hergé, Rodin – pour n’en citer que quelques-uns – comptent parmi ceux qui dévoilent dans cette exposition d’art moderne et contemporain, leurs installations, films, documents, peintures et sculptures sur ce thème universel. Des photographies de sauts prises sur le vif, des croquis du Voyage dans la lune (1902), des plans d’avion légèrement douteux et des installations trahissant notre besoin de toucher les étoiles, le chapitre clôturant l’histoire de la Maison Rouge se fait poétique, un brin surréaliste, mais sans aucun doute incorrigiblement optimiste : l’envol, le voyage ou la fuite comme dernier recours, paroxysme du déni, au risque de s’y brûler les ailes.

Liste des artistes

James k. Anane, Stephan Balkenhol, August Bert, Emery Blagdon, lev Borodulin, Jonathan Borofsky, Brassaï, François Burland, Thomas Cabrera, Henri Cartier-Bresson, Chucho, Lucien Clergue, Henry Darger, Gino de Dominicis, Charles Dellschau, Fernand Desmoulin, Janko Domsic, Kim Dong-Huyn, Conan Doyle, Didier Faustino, Federico Fellini, Abbé Fouré, Dara Friedman, Agnès Geoffray, Hans Jörg Georgi, Caï Guo Qiang, Camille Henrot, Rebecca Horn, Miroslav Hucek, Pierre Joseph, Kim Jones, Paviz Kimiavi, Yves Klein, Julius Koller, Zdenek Kosek, Harold Lloyd, Roger Lorance, Urs Lüthi, Zelle Manning, Abbu Bakar Mansaray , Jean Manzon, Etienne Jules Marey, Fabio Mauri, George Méliès, Gustav Mesmer, Peter Moore, Sethembile Msezane, August Natterer, Melvin Edward Nelson, Heinrich Nüsslein, Michael O’Neill, Francis Palanc, Panamarenko, Frédéric Pardo, Lucien Pelen, Jean Perdrizet, Mikhail Prekhner, Guillaume Pujolle, Philippe Ramette, Robert Rauschenberg, Klaus Rinke, Royal Robertson, André Robillard, Auguste Rodin, Alexandre Rodtchenko, Yuichi Saito, Alfred Sakter, Friedrich Schröder-Sonnenstern, Michihiro Shimabuku, Roman Signer, Aaron Siskind, Johannes Stek, Ionel Talpazan, Vladimir Tatline, Stéphane Thidet, Philippe Thomassin, Oswaldt Tschirtner, Damian Valdès Dilla, George Widener, Joel Peter Witkin, Adolf Wölfli  et de nombreux artistes anonymes comme le photographe  dit,  » Zorro « .

'L'envol' à la maison rouge

TAGS